Flux RSS

Archives de Tag: hopital

Journée du 26 août 2014 …..

Publié le

Coucou à vous tous !

Alors, le retour à l’hôpital s’est bien effectué, j’étais la pour les 10h au lieu de  9h30. J’étais attendue de pieds fermes.

On a commencé par me faire un bilan sanguin, et la, la première veine à pétée, donc, on a du recommencer…

Tout en rangeant mes petites affaires, ma voisine de lit jacassait, mon médecin est venu me voir, me parler et en même temps me posa un patch sur le haut du sternum, qui endort pour pouvoir faire un myleogramme ( ponction de moelle osseuse) .

Puis j’ai du me laver à la bêtadine bien de partout pour pouvoir faire poser une voix centrale au bloc chirurgical….

Donc vers les 11h, le myélogramme fut fini sans trop de craintes et de douleurs. Merci doc, aussitôt, même si j’étais un peu flagaga, on m’installa dans un fauteuil pour descendre de suite au bloc.

J’y rencontra une gentille infirmière, qui me rassura car je ne lui ai pas cacher que j’angoissais un peu, même pas mal. Puis vint le docteur super gentil, sympa, qui se présenta et m’expliqua les gestes qu’il allait effectué.  Tout ceci me rassura sur pas mal de points. Nous avons bien papoté même rit, l’opération à duré 30m pour la pose de la voix centrale. Je les ai remercier de leur gentillesse, de leur douceur et de leur humanité.

Puis ballade dans les couloirs pour aller faire une radio de contrôle afin de vérifier si tout était en place. Ouf, tout est bon !!!!!   Tout à été fini pour les 13 h.

Je suis remontée dans ma chambre  à deux lits, ma voisine me posa un tas de questions sur ci ou ça,  je lui expliqué que j’étais fatiguée, que je lui répondrais plus tard ou demain….. Je m’installe sur mon lit, arrive l’infirmière qui me fait passer une poche de plaquettes, qui continue d’installer le matériel pour le passage de la deuxième chimio, elle sera petite car c’est une chimio de rattrapage, je ne suis pas encore en rémission. Le passage de ma chimio doit durer 3h.

Par la suite nous passerons à des chimios de consolidation. Je prends mon repas de midi, je me sens bien fatiguée. Puis passage de mon médecin pour faire le point …tout est ok…. Super, donc après me dit il , sieste obligatoire….   Je n’ai pas demandé mon reste, la petite sieste fut la bienvenue, elle a duré 1h30. Ensuite, juste réveillée pour le goûter avec une boisson au citron bien fraîche.

Nous approchons des 17h  et rebelote passage de la chimio sur 3h, ceci va durer pendant 4 à 5 jours.   Dans le début de soirée, je ressens des douleurs dues à la chirurgie, les pansements me tiraillent un peu …. On me passe donc des anti douleurs et des anti nauséeux.

Voici ma journée d’hier 25 août, bien remplie et bien chargée physiquement et moralement.

J’ai une équipe formidable qui me suit et m’entoure comme je ne l’aurai pas imaginer, des que quelqu’un vient dans ma chambre , toujours des mots gentils et  doux, même des rires, comme je le dit aux infirmières, sur ma porte un jour sera marqué pipelettes, heureusement il n’y a pas que moi qui papotes …… Lol ….

De gros gros bisous à vous tous ….

image

 image

Publicités

Le 22 août …..

Publié le

Coucou,

Allez je vous laisse pour ce weekend du 23,24 août,

Nous sommes vendredi, je vais sortir vers les 10h, mon fils vient me chercher. Je suis toute excitée et contente …..

Profitez bien de tout ce qui vous entoure ……

À plus tard bisous….

Reg  !

Voici la piste pour hélicoptères pour l’hôpital,  et comme m’a dit une amie il n’est pas pour moi, je me contenterai de rentrer en compagnie de mon garçon….

image

Le 30 juillet 2014…..

Publié le

Coucou les amies,

Aujourd’hui ça va à peu près, même si ma voix est cassée, même si, ma respiration est courte est saccadée, voilà 25 jours que je suis sous oxygene heureusement cela me tire moins sur les bronches….

Ce matin, j’ai appris que j’ai un souffle au cœur, mon poumon droit me fait un peu moins mal, tant mieux. Je fais un peu de tension au réveil sans voir poser le pied au sol. De ce fait, je dois avaler un cachet, un de plus, en même temps que le petit déjeuner. Ce cachet servira à faire baisser la tension car celle ci monte avec la douleur, puis fait accélérer mon petit cœur de beurre.

Bon je voulais vous dire que je remercie DEEZER ou SPOTIFY car gràce à ces sites je réussis à m’endormir comme un bébé…..Et des les 5h du matin, après avoir eu ma grosse prise de sang journaliére, et bien je voyage au gré et au travers des mots et des différentes mélodies. Sinon je remercie DOLIPRANE ainsi qu’EFFERALGAn qui calment bien mes douleurs pulmonaires. Quoi d’autre, merci aux compotes MATERNE surtout celles aux pruneaux, une vraie cure depuis toutes ces semaines, résultat : un transit qui passe bien.

Voilà c’était ma pensée du jour en publicité.

Bonne fin de journée.image

Bisous Reg !

Malaises !

Publié le

Atelier de mots :

http://mandrine6.wordpress.com/

Phrase à utiliser :

 “ Je devrais être mort. Et pourtant je suis là, chez moi, dans cette maison …”

timthumb.php

Malaises !

Seul dans mon logis, je vaque à mon occupation favorite, lire tranquillement mon journal, un air d’accordéon flotte chez moi. Quand subitement je sens que mon bras gauche me fait légèrement mal, je sens une légère oppression au niveau de la poitrine,  je me dit que quelque chose ne va pas.

Donc je m’assieds un peu plus confortablement et je me parle à moi-même « Je sais ce que j’ai, je l’ai déjà eu… malaise cardiaque me dira- t-on et je vais encore entendre, « N’en faites pas autant , n’abusez pas des bonnes choses, limitez vous dans vos efforts…. ».

Mais voila, je ressens un sentiment étrange plus fort que qu’habitude juste le temps d’appeler mon gendre, de lui dire que je ne se sens pas très bien et que j’ai assez  mal. Je vais devoir m’allonger. Ça y est au revoir, je suis parti de l’autre coté, où çà ? Je n’en sais rien, mais pas chez Morphée, je n’entends presque plus mes sons d’accordéon, c’est le trou noir. Je ne vois plus grand-chose, tout est trouble.J’ai une légère sensation de flotter.

Sans doute vais-je mourir, mais je ne le veux pas, pas maintenant. Je ne sais pas combien de temps je suis resté là inconscient ? Je devrais être mort, et pourtant je suis là, chez moi, dans cette maison ou quelqu’un a pu rentrer. Quelle chance ! je n’avais pas fermé la porte d’entrée à clef.

J’entends un léger chaos, il me semble que l’on me touche, que l’on essaie de me relever, j’entends  dire « Qu’il est lourd,  » (Non mais ! De quel droit dites vous cela, je suis fort et alors !).

Je reprends mes esprits timidement et revint doucement à la réalité, deux hommes de blanc vêtus sont là, près de moi accompagnés de mon gendre. Ils me marmonnent des choses, je ne comprends pas grand-chose, je leur fait un signe, un sourire. Ils me rassurent et m’emmènent sur le brancard vers l’ambulance, en direction de l’hôpital.

Pfff  ! quelle crotte ! Encore une fois, à l’hopital, ce n’est vraiment pas mon jour !

Mais je suis là, bien en vie et avec vous. images

Reg ! Écrit le 13 février 2013 à 8h30